histoire et cultureL'histoire Renault

1898-1918

 

C’est en 1898 que Louis Renault et ses frères fondent leur société. Ils se font rapidement connaître par la compétition automobile, oùleurs voiturettes alignent les victoires. Les usines Renault adoptent la production en série en 1905, puis le taylorisme en 1913. Pendant la première guerre mondiale, l’entreprise fabrique camions, brancards, ambulances, obus, et même les fameux chars FT17 qui apportent une contribution décisive à la victoire finale.

1919-1945

  


  

Renault se modernise : la 1ère chaîne de l’usine de Billancourt démarre en 1929. L’entreprise comprime les coûts pour résister àla crise économique. Mais le climat social se dégrade. Pendant la seconde guerre mondiale, Louis Renault considère le conflit avec l’Allemagne comme une erreur : il se plie aux exigences des Allemands. De ce fait, l’entreprise Renault est nationalisée en 1945 et devient la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR).

1945-1975

 

La Régie modernise ses usines, construit et rachète de nouveaux sites de production. Elle tente de conquérir le marché américain mais essuie un échec. L’internationalisation se poursuit néanmoins. Les succès viendront avec la 4 CV, première "petite voiture pour tous ", puis avec la Dauphine, la Renault 4, la Renault 5…. La Régie enrichit sa gamme avec un modèle haut de gamme, la Renault 16, qui annonce les voitures à vivre. Renault continue parallèlement une progression impressionnante en rallye.

 

1975-1992

 

La croissance se poursuit jusqu’au début des années 80. Le renouvellement de la gamme s’accélère avec la sortie de deux modèles haut de gamme : la Renault 25 et l’Espace. La marque s’impose dans la compétition sportive et fait son entrée en Formule 1. Mais l’entreprise doit faire face àde lourds déficits. Elle se lance alors dans une politique drastique de réduction des coûts et se recentre sur son métier. Renault redevient bénéficiaire en 1987.

1992-2005

 

 

 

 

Renault envisage une fusion avec Volvo, mais le projet sera abandonné en 1993. Tournant majeur : la privatisation de l’entreprise en juillet 1996. Plus libre, Renault entre dans le capital de Nissan en 1999. Renault continue à innover et à se renouveler avec Mégane, Laguna,... Les succès en Formule 1 renforcent la notoriété de la marque Renault. L’Alliance Renault-Nissan se consolide et les synergies ne cessent de se développer. Avec les rachats de Samsung Motors et Dacia, Renault accélère son internationalisation. Le lancement de Logan est au cœur de la stratégie de conquête des marchés émergents.

Depuis 2005

 

Carlos Ghosn, déjà Président de Nissan, succède à Louis Schweitzer à la tête de Renault. Il met en place le plan Renault Contrat 2009, qui doit positionner le groupe comme le constructeur européen le plus rentable. En 2008, Renault poursuit son offensive produit avec le lancement de Nouvelle Mégane et multiplie les initiatives en faveur du véhicule électrique: partenariat avec Better Place et EDF, présentation d’un prototype Scénic pile à combustible et du concept-car Z.E. Concept. En 2011, les premiers véhicules électriques accessibles à tous sont lancés: Kangoo Z.E. et Fluence Z.E. suivis de Twizy et ZOE.